Ce serait un bon moment pour commencer à paniquer.

Marine Le Pen prononce un discours lors d’un rassemblement politique à Marseille, le 4 Mars, 2012 (© 2013 CorbisCorporation)

C’est sûrement un développement terrifiant. Ce mouvement par le FN est plus qu’un blip . Les sondages ont été constants et il y a eu beaucoup d’histoires dans Le Point et Marianne sur les électeurs PS qui se rallient au FN parce que ceux-ci semblaient le seul espoir de changement. C’est devenu un thème constant même dans la presse de gauche

Le FN a repris bon nombre des causes abandonnées par la gauche comme les droits des travailleurs et la protection de l’état de la sécurité sociale qui favorise les classes moyennes et même la souche particulière de nationalisme qui a infusé la gauche de l’époque révolutionnaire. Seul le FN parle maintenant des problèmes de l’intégration européenne (notamment l’immigration et l’euro). Ironie du sort, le FN a réussi à coopter une grande partie de la rhétorique de la gauche dans son appel avec succès aux travailleurs et aux populations moyennes de la France, alors même que le PS a adopté la langue et les politiques du centre droit .

Pour être clair , je ne pense pas que le FN soit sincère dans ses expressions d’intérêt pour la vie des Français ordinaires. Je pense qu’ils sont comme le loup dans la bergerie et je crains profondément leur agenda caché du fascisme. Ce n’est pas le PS ou le Front Gauche qui parlent et essayent de répondre aux préoccupations que les électeurs français ont exprimées au sujet de l’UE, sur la mondialisation et sur la marginalisation française en Europe.

Le PS est muet au sujet de la destruction économique terrible causée par l’austérité et l’euro. Le PS est muet sur les difficultés d’intégration européenne qui sont ignorés parce qu’ils n’affectent pas les financiers ou les résidents confortables de Saint- Germain-des-Prés. Le PS est silencieux car il devient de plus en plus le parti de la finance qui se soucie plus de l’ordre du jour traditionnel de la gauche que des préoccupations de la finance .

Pour ma part, je pense que le PS et la gauche ont généralement besoin de se réveiller et de cesser d’attendre que la liquidation les sauve. Il est temps pour la gauche d’arrêter de ramper aux pieds de la finance et de reconnaître les soucis qui régissent la vie de la plupart des Français. Oui, il y a un besoin pour une nouvelle réflexion sur la gauche mais il est également nécessaire d’apprécier ce qui a été réalisé par la gauche depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et une volonté renouvelée par les politiciens de gauche de se lever et se battre pour les intérêts de la classe ouvrière et les classes moyennes, aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s