Andrew Mitchell est le plus grand con en Angleterre. Sans doute !

Pourquoi dis-je cela? Eh bien, c’est simple. Andrew Mitchell est un haut membre du Parti conservateur britannique. Hier, M. Mitchell  a quitté le 10 Downing Street et il voulait pousser son vélo à travers la porte réservée aux voitures. La police qui gardait la résidence du premier ministre ne voulaient pas le laisser afin qu’il réponde en leur disant ce qui se traduit à  pu près « vous feriez mieux d’apprendre votre putain de place. Vous n’êtes pas en charge de cette putain de gouvernement.   Vous êtes des cons de la    plèbes !»

(Bien entendu, il a parlé aux policiers en anglais, ce que j’ai essayé de mon mieux pour traduire en mots dont je n’étais pas enseigné à l’Alliance française de Los Angeles, je peux vous assurer. Il y a ses mots, en anglais, à partir du rapport de police officiel: « Best you learn your fucking place. You don’t run this fucking government. You’re fucking plebs. »)

L’affaire parle de tout tout ce qui est nécessaire de savoir à propos du Parti conservateur aujourd’hui en Angleterre. Ils sont les héritiers moyens et méchants de Margaret Thatcher. Ils détestent les pauvres. Ils détestent la classe moyenne. Ils détestent les ouvriers. Aucun conservateur ne se soucie de la souffrance des autres et n’a le sentiment que leur privilège met au-dessus tous les autres qui comme nous le voyons, qu’ils considèrent comme «plèbe» ou paysans.  Ainsi, dans son cœur, il pense que des agents de police comme «plèbes», et il ne craint pas de les appeler face à face! Quel crétin!

Andrew Mitchell est le vrai visage du Parti conservateur britannique. Lorsque vous choisissez les conservateurs dont vous obtenez un gouvernement de connards riches qui écrasent l’économie. Que ce soit une leçon pour les Anglais ! En effet, que ce soit une leçon pour tous ceux qui envisageraient de voter pour un parti conservateur! Voyez ce que vous obtenez!

MIS À JOUR (19.10.2012)   

Bonnes nouvelles ! Le grand con est révolu. Le premier ministre David Cameron l’a jeté sous un bus (seulement au sens figuré, je regrette de le dire. Prouvant encore une fois qu’il n’y a pas de justice et il n’y a pas de Dieu).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s