Le feu la prochaine fois (The fire next time)

L’histoire du monde est aussi la somme de ce qui aurait pu être évité.

Konrad Adenauer

Dieu donna à Noé le signe arc-en-ciel, plus d’eau le feu la prochaine fois
(God gave Noah the rainbow sign, no more water the fire next time)

Les mots de la Negro spiritual « Mary ne pleure pas »

Angela Merkel et l’Allemagne. L’austérité et plus d’austérité, jusqu’à ce que rien ne soit laissé des sociétés européennes que nous connaissons. Il y aura des décennies d’une dépression économique catastrophique. Le chômage de masse. Grèce, Italie, Espagne, Portugal, Irlande et peut-être même la France subiront des décennies d’une austérité effroyable meurtrière de sorte que les banquiers allemands seront sauvés. Il y aura un cycle meurtrier de la dette, l’austérité et la déflation. Les filets de sécurité sociale de tous les pays européens seront détruits. Des millions descendront dans l’abîme et les vieux ressentiments seront ravivés, les vieilles haines relancées, ne brûlant jamais plus chaud jusqu’à ce que l’Europe une fois de plus se déchire. C’est ainsi que le rêve de Konrad Adenauer meurt. Le rêve d’une Europe en paix avec elle-même sera assassiné pour sauver les banquiers de l’Allemagne. Tout ce que l’Europe a construit et réalisé dans les décennies depuis la guerre sera sacrifié pour sauver les banquiers.

Je pense que peut-être même le technocrate Mario Monti commence à voir qu’il en est ainsi, il commence à voir les conséquences terribles de la politique malavisée de l’austérité. Dans une interview importante avec l’émission de télévision américaine le « Newshour » il a reconnu que la crise a rouvert de vieilles blessures et renouvelé les vieux ressentiments : « et il est très, très important que nous prenions tout cela avec une grande attention afin d’éviter que quelque chose qui a été censé être le point culminant de la construction européenne — à savoir, la monnaie unique — se révèle être, par le biais psychologique des effets négatifs, un facteur de désintégration de l’Europe » (traduction très hésitant par moi avec l’aide de Google Translate)

Qu’est-ce que cela veut dire ? Voici l’évaluation des Steve Clemons, le journaliste et commentateur américain « L’Europe ne peut pas se désintégrer demain — et l’euro pourrait en quelque sorte grincer par un accord européen à deux vitesses, mais les profondes divisions entre les citoyens qui sont maintenant étranglés sous les perspectives à long terme, le fardeau de la dette imposée et la perte de la souveraineté aux banquiers allemands et aux financiers pourrait avoir l’impact d’un Traité de Versailles du 21e siècle qui dissout les liens qui ont liés ensemble la région  fracturée.» (une autre traduction très hésitante par moi avec l’aide de Google Translate)

C’est sans doute une référence oblique à la montée d’un certain petit caporal allemand qui devait d’avoir un effet profondément désastreux sur l’Europe et, en effet, le monde entier. Un point de vue similaire est fait par Martin Wolf dans le Financial Times, quand il souligne que l’arrivée des nazis au pouvoir seulement en 1933 en raison de la spirale déflationniste due à la politique allemande de «l’austérité catastrophique».   (Traduction très fragile par moi avec l’aide de Google Translate).  Les banquiers de l’Allemagne seront sauvés. Tout le monde va en souffrir. Ce sera la fin de l’Europe.

Une histoire est racontée par l’ancien secrétaire d’État américain, Henry Kissinger, à propos d’une conversation qu’il a eue avec le Général de Gaulle sur la façon dont la revitalisation de l’Allemagne pourrait être empêchée de dominer une nouvelle  Europe. Réponse de De Gaulle était simple: « Par la guerre ». Espérons que cela ne vient pas à ce que, bien que si nous continuons à répéter les mêmes erreurs qui ont provoqué la plus grande catastrophe humaine dans l’histoire moderne que l’avenir pourrait être impossible d’éviter — une pensée qui peut-être se lève maintenant dans même ave le grand technocrate Mario Monti. Il se pourrait que le prix pour sauver les banquiers de l’Allemagne soit celui du feu, la prochaine fois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s