Macron roi ?

Je suis choqué. Je ne n’avais pas prévu cela, pas du tout. Mes pensées sont désorganisées, mais aussi la politique française est désorganisée. Je ne peux pas arriver à une conclusion, sauf que Macron surfe une énorme vague.

Pourtant, il y en a beaucoup qui restent à la maison et ne votent pas. Les deux parties principaux (le LR et le PS) sont-ils fini ou ont-ils résolu leurs différences internes et se mettre au défi de Macron ? Qui sait ?

Les étoiles sont alignées parfaitement. Le LR s’autodétruit avec une lutte pour le pouvoir. Tous les problèmes avec Sarkozy et « l’honnête » Fillion. Et, bien sûr, le PS a été détruit au sein de tous les centristes militants, dont Macron a été l’un.

Le REM balaie tout. Macron a une puissance totale. Plus encore que De Gaulle. Peut-être, plus que quiconque en France, jamais.

Et c’est une différence importante. Ces députés sont engagés non pas pour une grande cause, une idée, une philosophie, mais pour un homme. Un homme qui tient tout son pouvoir dans ses mains, comme un roi. Plus qu’un roi, puisqu’il n’y a pas de cardinal de Richelieu pour s’opposer à ce roi. Toutes mes différences politiques et philosophiques avec Macron à part, c’est un développement très troublant pour une république.

Les deux, la LR et le PS sont annihilés à Paris. NKM et Benoît Harmon et Jean-Christophe Cambadélis sont battus au premier tour. Très étrange. Je ne vois aucune raison pour que tout le monde abandonne son parti au profit de Macron.

Mélenchon et La France insoumise soutiendra ont les frondeurs de PS au second tour. Pas Valls, naturellement. Harmon a appelé à voter contre Valls, aussi. S’il y a quelqu’un dans le PS qui mérite plus de se noyer dans cette vague de marée, c’est sûrement Valls.

Mais, le FN fait bien dans ses bastions. 122 candidats qualifiés pour le second tour. Aussi, Mélenchon et La France insoumise sont étonnamment bien. Qui parle contre une vague de soutien pour le centrisme. Et pourtant, il est indéniable qu’il s’agissait d’une élection de vague pour centrisme. Et il s’agit de la deuxième élection dans laquelle l’absentéisme et le vote nul sont importants et croissant — plus de 40 % selon Le Monde.

Mon espoir est que le PS peut se purger lui-même des centristes de militants et revenir en étant un parti de centre gauche. Le parti de Jean-Jaurès.  En mouvement à un socialisme du possible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s